InFO News CCE

Déclaration Force Ouvrière au CCE du 29/01/2016

Paris le 29/01/2016

"Monsieur le Directeur Général,

Vous prétendez être le dernier rempart contre le Pôle emploi bashing ... à force de vouloir céder aux sirènes du modernisme à tout crin, vous venez en tout cas d'inventer le Pôle emploi sinking (= coulage) en envoyant un signal fort paradoxal aux agents de Pôle emploi par le biais de votre association avec l'ONG Bayes Impact.

Ainsi, un algorithme serait à présent à même de faciliter la vie du demandeur d'emploi "au point de pouvoir établir un diagnostic à distance et de recommander aux demandeurs les services les mieux adaptés". Il nous semblait que c'était là pleinement le coeur du métier des conseillers de Pôle emploi chargés d'accueillir, d'inscrire, d'indemniser, d'informer, de guider et d'orienter les demandeurs d'emploi.

Le concept bien compris d'un service public laïc et républicain s'accommode mal d'une association avec une officine aux contours flous, originaire de la Silicon Valley qui plus est où les notions de Code du Travail, de convention collective et de statut public ne sont pas réputées des plus prisées. Le sentiment est fort dans le réseau aujourd'hui de dépossession de ce qui constitue l'essence même du métier de conseiller. Qu'une formule mathématique "miracle" puisse remplacer l'expérience, l'écoute et l'empathie d'un conseiller est une aberration et une vue de l'esprit technocratique d'autant plus pernicieuse qu'elle laisse entendre aux demandeurs d’emploi et plus largement à l’opinion public que tout n’est pas mis en oeuvre aujourd’hui à Pôle emploi pour les aider (et ça, c’est du Pôle emploi bashing qui ne dit pas son nom !).

Notons de plus que, non content de tenter de by passer demain les conseillers par cet algorithme, c’est dès aujourd’hui que vous le faites (et une nouvelle fois) pour la DSI. Que doit-on en conclure sur son devenir dès aujourd’hui ? Que doit-on en conclure sur le devenir de tout Pôle emploi demain ?

C’est donc inquiets et même en colère que nous vous demandons de surseoir à ce type d'association tant que ne sera pas clairement défini devant les IRP le cadre légal et opérationnel des délégations confiées à cette «officine». Aussi nous vous demandons de mettre à l’ordre du jour du prochain CCE une information en vue d’une consultation sur ce sujet.

NB : Nous souhaitons y compris que vous nous apportiez des éclaircissements quant au statut de cette ONG, qui nous semble bien davantage être une entreprise privée dont l’objectif (comme toutes les entreprises privées) est bien d’abord de dégager des marges de profits."

 

Paris - le 22/10/2015

Les élus et le représentant Syndical FO du CCE de Pôle emploi, dénoncent les propos tenus à l’égard des salariés d’Air France traités de voyous par le 1er Ministre, alors que nul ne s’indigne de la violence qui leur est faite quand les patrons décident de la suppression de milliers d’emplois, sous couvert de compétitivité, en réalité pour mieux servir les intérêts d’actionnaires avides de dividendes.

Garde à vue pendant une journée après avoir été interpelés à leur domicile au petit matin, comme de petits malfrats : c’est la réponse de la direction d’Air France aux salariés qui refusent les suppressions d’emplois et la remise en cause des accords collectifs portant sur la durée du travail.

Satisfaire les intérêts des patrons contre les revendications des salariés conduit à l’exaspération de ces derniers. Ceci s’ajoute à la décision du 1er Ministre d’appliquer l’accord P.P.C.R. (Parcours Professionnel  Carrières Rémunérations) et ce malgré le refus de signer cet accord par les syndicats représentant la majorité des agents.

Situation similaire à Pôle emploi avec l’accord classification contre lequel s’opposent FO, avec d’autres OS, représentant 60% du personnel !!!

Pour FO Pôle emploi, le gouvernement doit mettre un terme à sa politique d’austérité, qui détruit les services publics, met des milliers de salariés hors des entreprises.

FO Pôle emploi, apporte son total soutien aux personnels d’Air France et à leurs organisations syndicales unies malgré toutes les tentatives de division. FO sera largement représenté devant l’Assemblée Nationale ce jour.